2 min

Update obligations: l’emploi et l’inflation en ligne de mire

Cette semaine ont été publiées les données de salaires et d’inflation, deux informations étroitement surveillées par la Réserve fédérale et les investisseurs. Si les statistiques de l’emploi, meilleures que prévu, ont fait grimper légèrement le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, les données sur l’inflation n’ont ému personne.

En résumé

  • Les Treasuries bénéficient d'un coup de pouce
  • Le chiffre de l'inflation ne surprend guère
  • La hausse des prix à la consommation restera la norme dans les prochains mois
Update obligations: l’emploi et l’inflation en ligne de mire
Update obligations: l’emploi et l’inflation en ligne de mire

Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a légèrement augmenté en réaction aux bonnes performances du marché de l’emploi en juillet – avec des chiffres meilleurs que prévu – car les statistiques sur l’emploi étaient excellentes pour tous les paramètres. La masse salariale a enregistré sa plus forte hausse en près d’un an, le chômage est tombé à un creux de 5,4 %, tandis que les revenus et les heures travaillées sont restés élevés.

Néanmoins, le taux de participation au marché du travail est toujours bien inférieur à son niveau d’avant la pandémie et les entreprises ont du mal à pourvoir leurs postes vacants. Environ la moitié des 50 États américains ont mis fin aux programmes fédéraux d’allocations chômage créés pendant la pandémie, afin d’inciter les chômeurs américains à chercher un emploi. Ces programmes s’achèveront en septembre dans certains États. Par ailleurs, les employeurs augmentent les salaires et offrent des primes pour attirer des employés.

Les difficultés d’embauche, ainsi que les pénuries de matières premières et les goulots d’étranglement dans le transport de marchandises continueront probablement de gonfler les prix à la consommation dans les mois à venir. L’inflation globale de juillet publiée mercredi (mesurée par l’IPC, l’indice des prix à la consommation), se situait toujours à un niveau élevé mais conforme aux attentes des économistes (+0,5% en glissement mensuel et +5,4% en glissement annuel). Le taux d’inflation de base était en revanche plus bas que prévu. Les chiffres montrent que certains des prix liés à la réouverture de l’économie commencent à diminuer, et c’est la moindre augmentation des coûts des voitures et camions d’occasion qui a le plus contribué à modérer l’inflation de base. Une nouvelle augmentation de l’inflation aurait pu choquer les marchés et provoquer des craintes d’une hausse rapide des taux directeurs, mais en l’espèce, le chiffre de l’inflation a été quasiment ignoré.

Ces deux chiffres – les salaires et l’inflation – sont étroitement surveillés par la Réserve fédérale pour décider quand elle doit commencer à réduire ses programmes d’achat d’obligations. Les responsables de la Fed ont indiqué que la reprise du marché du travail était encore loin de permettre à la banque centrale de commencer à réduire ses achats d’actifs. Christopher Waller, le gouverneur de la Fed, a déclaré la semaine dernière que si les deux prochains rapports mensuels sur l’emploi montraient des progrès constants, il soutiendrait une telle décision. En ce qui concerne l’inflation, les membres de la Fed ont indiqué que la hausse actuelle est principalement temporaire, en raison du rythme rapide de la reprise et des goulets d’étranglement de l’offre. Ces effets s’estomperont dans les prochains mois. La BCE exprime le même sentiment et c’est également notre scénario de base, bien que nous devions continuer de surveiller attentivement les risques d’inflation.

Les marchés semblent déjà avoir intégré le thème de l’inflation, tandis qu’une décision de la Banque centrale européenne de relever les taux d’intérêt semble encore un peu trop lointaine. Nous nous attendons à une consolidation des taux d’intérêt actuels sans grandes fluctuations, bien qu’il puisse y avoir des épisodes de volatilité ponctuels.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Economist / Country Director Investment Advisory
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.