2 min

Update obligations : La volatilité des taux se maintient

Les taux d’intérêt continuent de faire preuve d’une certaine volatilité, à la fois en termes d’orientation et de structure de la courbe. Les rendements se sont appréciés en prévision des réunions des banques centrales des États-Unis et d’Angleterre, mais ils ont ensuite affiché un net recul.

En résumé

  • Taux d’intérêt font preuve de volatilité
  • Rendements États-Unis et Angleterre affichent recul net
Update obligations : La volatilité des taux se maintient
Update obligations : La volatilité des taux se maintient

Les marchés semblent avoir légèrement surestimé leurs prévisions de hausses de taux à venir. La Banque d’Angleterre a surpris les marchés en maintenant son taux directeur inchangé, même si les membres de la banque centrale avaient convaincu les marchés par le biais de certaines déclarations anticipées que des hausses de taux étaient proches. La Fed est plus efficace dans sa communication anticipée de sa politique envers les marchés. La banque centrale a annoncé que la réduction des achats d’actifs débutera ce mois-ci et qu’elle devrait se terminer à la moitié de 2022. Celle-ci était largement attendue par les marchés, ce qui a mené à une réduction des achats d’actifs sans taper tantrum (donc sans panique liée à la réduction des achats d'actifs).

La volatilité des taux ne devrait pas se terminer bientôt, surtout à présent que l’inflation reste élevée et cette tendance s’est à nouveau confirmée cette semaine dans la plupart des régions. Une inflation continue fera douter le marché à propos de l’estimation des banquiers centraux qui considèrent que l’inflation n’est que temporaire et engendrera dès lors une hausse des rendements, surtout pour les taux à court terme. Nos économistes sont d’accord avec les banquiers centraux pour dire que l’inflation devrait être temporaire et qu’elle devrait disparaître une fois que les problèmes d’approvisionnement seront résolus. Toutefois, il faudra peut-être attendre la seconde moitié de l’année prochaine avant de voir les blocages et l’inflation se normaliser.

Nous maintenons notre préférence envers le risque de crédit au détriment du risque de taux d’intérêt. Le risque de crédit devrait continuer de bénéficier du soutien apporté par une croissance économique se maintenant au-dessus de son potentiel l’année prochaine. Toutefois, ces positions sont évidemment associées à un risque, et le risque le plus pressant se trouve actuellement au sein du segment des obligations d’entreprise des marchés émergents, avec des problèmes dans le secteur immobilier chinois.

Evergrande, un géant de l’immobilier chinois, est à deux doigts de se retrouver en situation de défaut de paiement et il fait actuellement la une de tous les journaux. Mais l’effet tache d’huile est plus important que prévu, avec d’autres obligations du haut rendement en situation de défaut de paiement et un élargissement des spreads des émetteurs de la catégorie « investment grade ». La Fed a averti cette semaine que ces problèmes sont susceptibles de se propager aux États-Unis si la situation se détériorait encore plus radicalement.

L’avertissement de la Fed doit être pris au sérieux, mais nous estimons que nous sommes encore loin d’une telle situation et nous continuons de croire que le gouvernement chinois fera le nécessaire pour éviter une propagation en dehors du secteur de l’immobilier. La Chine a les moyens d’enrayer ce phénomène et la propagation n’est pas non plus une option, car elle porterait atteinte aux objectifs de croissance économique, étant donné le poids important de l’immobilier dans l’économie chinoise. L’implication du gouvernement semble évoluer plus lentement que ce que nous avions espéré, mais nous remarquons malgré tout les nouvelles positives de cette semaine qui indiquent que les contrôles du marché obligataire en devise locale devraient s’alléger afin de permettre aux émetteurs du domaine immobilier d’accéder à nouveau à ce marché.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Investment Officer
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.