1 min

Update Actions : Une année faste pour les actions

De manière générale, les marchés des actions n’ont pas fluctué énormément au cours des dernières semaines d’échanges de 2019. Cette année a toutefois été exceptionnelle pour les investisseurs en actions.

En résumé"

  • le S&P 500 et l’Euro Stoxx 600 ont été en mesure de dépasser leur plafond historique
  • les performances sectorielles
  • à l’échelle des entreprises
Update Actions : Une année faste pour les actions
Update Actions : Une année faste pour les actions

Grâce à la position accommodante des banques centrales du monde entier, à la désescalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et à la dissipation des craintes d’une récession mondiale en 2019, les actions ont affiché des performances remarquables dans cet environnement de faible taux d’intérêt.

À la fois le S&P 500 et l’Euro Stoxx 600 ont été en mesure de dépasser leur plafond historique. L’indice MSCI Emerging Markets a encore des opportunités pour atteindre de nouveaux sommets. Les prévisions de stabilisation de l’économie chinoise pour 2020, la poursuite de l’atténuation des tensions commerciales et peut-être un dollar américain plus faible pourraient faire office de catalyseurs pour les marchés émergents, en particulier pour les actions chinoises, afin qu’ils affichent de belles performances en 2020.

En analysant les performances sectorielles du MSCI World en 2019, nous avons constaté une solide performance des technologies de l’information, des services de communication et de la consommation discrétionnaire. Les entreprises telles que Microsoft, Alibaba et Apple ont montré le chemin à suivre. Le secteur de l’énergie a continué à sous-performer l’indice MSCI World et constitue de loin le secteur du MSCI World qui affiche les moins bonnes performances des 10 dernières années, même lorsque l’on compte les dividendes. Nous entrons dans la nouvelle année avec une position surpondérée en technologies de l’information et en soins de santé, alors que nous sommes plus prudents à l’égard des produits de consommation de base et des services publics.

À présent que les tensions commerciales se sont dissipées, il sera intéressant de voir en 2020 si les entreprises retrouveront la confiance dans l’environnement commercial et commenceront à augmenter leurs investissements et si elles seront capables d’afficher une solide croissance des bénéfices. En plus de ces fondamentaux, il ne fait aucun doute que l’actualité politique continuera de monopoliser la une des journaux en 2020, avec le futur procès en destitution du président américain Donald Trump, les négociations commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine et les élections générales américaines de novembre 2020.

À l’échelle des entreprises, nous avons constaté une bonne performance d’Amazon.com la semaine dernière. L’entreprise a annoncé des ventes records pendant la période des fêtes. Du côté de l’actualité négative, EssilorLuxottica, un fabricant de lunettes franco-italien, a levé le voile sur des activités frauduleuses dans l’une des usines d’Essilor en Thaïlande. Bien que le cours de l’action ait affiché de belles performances au cours des six derniers mois, cet événement mettra davantage de pression sur le management pour qu’il accélère le processus d’intégration d’Essilor et de Luxottica après que les deux entreprises ont fusionné en 2018.

Entre-temps, Airbus a démarré la nouvelle année sur une note positive. L’entreprise est apparemment devenue le plus gros constructeur d’avions dans le monde à la faveur d’importantes livraisons au cours des derniers mois de 2019.

Arthur Boelman
Investment Communications
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.