5 min

Update Actions : Séparation des pouvoirs

Les élections de mi-mandat aux États-Unis sont à présent derrière nous. Les prévisions de Wall Street et des sondages se sont avérées correctes. Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants pour la première fois depuis 2010 et les républicains gardent leur majorité au Sénat.
Update Actions : Séparation des pouvoirs
Update Actions : Séparation des pouvoirs

Les élections de mi-mandat aux États-Unis sont à présent derrière nous. Les prévisions de Wall Street et des sondages se sont avérées correctes. Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants pour la première fois depuis 2010 et les républicains gardent leur majorité au Sénat.

Par conséquent, le président des États-Unis Donald Trump va avoir maintenant deux années pendant lesquelles ses candidats judiciaires et administratifs devront manœuvrer à travers le processus de confirmation. Les dirigeants démocrates sont sur le point de lancer un certain nombre d’enquêtes au sein de la Maison-Blanche de Donald Trump, même s’il est peu probable que celles-ci mènent à une procédure de destitution. Les démocrates auront également le pouvoir de faire fléchir le Parti républicain sur des questions économiques. Ce changement dans le pouvoir peut également ouvrir la porte à une coopération pour certains sujets.

Un économiste de la Bank of America Merrill Lynch aux États-Unis a remarqué que les marchés boursiers ont historiquement prospéré lorsque le président était républicain et le Congrès mixte, avec un rendement annuel moyen de 12 % pour le S&P500.

Le grand gagnant pourrait dès lors être la bourse dans son ensemble, étant donné qu’un gouvernement paralysé laissera en l’état beaucoup de choses que le président Donald Trump a réalisées, tout en gardant un contrôle sur certaines de ses actions les plus radicales telles que les guerres commerciales.

Bien que républicains et démocrates ne s’entendent pas sur beaucoup de propositions politiques, les membres des deux partis encouragent une réforme de l’infrastructure. Toute progression dans ce domaine pourrait être profitable aux secteurs de l’industrie, des matériaux et de l’énergie. Le Congrès et Donald Trump pourraient également trouver un terrain d’entente en ce qui concerne une réduction des prix des médicaments, ce qui est susceptible de constituer un frein potentiel pour le secteur des soins de santé.

Pour le moment, nous maintenons une légère surpondération en actions avec une préférence pour les États-Unis. En ce qui concerne les secteurs, nous surpondérons l’énergie et l’industrie. Le résultat des élections et l’incidence résultante sur les marchés des actions devraient globalement avoir un effet positif sur notre position en actions.

Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.