1 min

Update Actions : pas de « déjà vu » de décembre

La fin de l’année approche et les marchés semblent relativement calmes. Toutefois, de nouveaux mouvements sur les marchés peuvent encore se profiler à l’horizon, notamment en regard de la guerre commerciale et des élections britanniques.

En résumé"

  • les marchés des actions ont débuté sur une note positive
  • À l’échelle des entreprises..
  • Marché immobilier aux États-Unis
Update Actions : pas de « déjà vu » de décembre
Update Actions : pas de « déjà vu » de décembre

Dans ce contexte, la situation actuelle du marché se trouve aux antipodes de celle de la période de Noël de l’année dernière, lorsque les marchés étaient en train de plonger radicalement à cause des craintes de récession.

Cette semaine, les marchés des actions ont débuté sur une note positive après que le rapport sur l’emploi aux États-Unis a dévoilé une situation beaucoup plus favorable que prévu. Par conséquent, les parties les plus cycliques du marché en ont particulièrement profité, ce qui illustre une situation que nous avons déjà constatée au cours du quatrième trimestre jusqu’à présent. Cette tendance sous-jacente se démarque considérablement de celle du deuxième et du troisième trimestre, lorsque les investisseurs étaient clairement plus prudents et qu’ils privilégiaient en grande partie les entreprises à vocation plus défensives.

À l’échelle des entreprises, nous avons constaté peu de mouvement. Du côté des bonnes nouvelles, Sanofi a annoncé son intention de mettre fin aux recherches de repreneur pour sa branche diabète et de se concentrer davantage sur les traitements liés à l’oncologie. En outre, le détaillant de mode espagnol Inditex a surpris positivement avec une croissance des ventes plus importante que prévu et de meilleures marges. Du côté des mauvaises nouvelles, Home Depot a signalé un ralentissement du marché immobilier aux États-Unis, ce qui a obligé le détaillant dans la rénovation résidentielle à légèrement revoir à la baisse ses prévisions pour 2020. Néanmoins, avec une prévision de croissance du chiffre d’affaires qui avoisine les 4 %, Home Depot entrera malgré tout dans la nouvelle année par la grande porte (et gérer ses prévisions avant le début de l’année est souvent une stratégie efficace).

Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.