1 min

Update Actions : Les marchés des actions reprennent leur souffle

Après avoir atteint de nouveaux plafonds historiques, les marchés des actions ont affiché une légère baisse un peu plus tard dans la semaine. Les investisseurs ont repris leur souffle après que des rumeurs annonçant que l’accord partiel entre les États-Unis et la Chine pourrait ne pas être conclu d’ici la fin de 2019 ont été diffusées sur le marché.

En résumé"

  • Pétrole
  • La saison des résultats
  • Le commerce de détail américain
Update Actions : Les marchés des actions reprennent leur souffle
Update Actions : Les marchés des actions reprennent leur souffle

La réduction partielle des tarifs douaniers représente apparemment un point important de l’accord aux yeux des Chinois, alors que les États-Unis ne voient pas (encore) cette question comme une évidence.

Lundi, le Saoudien Aramco (le géant pétrolier le plus puissant dans le monde) a dévoilé la fourchette de prix de son offre publique. La valeur estimée entre 1 500 et 1 700 milliards (!) USD se trouvait à l’extrémité inférieure des prévisions et a peut-être été influencée par la transition énergétique actuelle. En réalité, l’Agence internationale de l’énergie prévoit que la demande mondiale de pétrole devrait atteindre un plateau aux alentours de 2030 en raison de l’utilisation de voitures plus économes et de véhicules électriques.

Entre-temps, la saison des résultats du troisième trimestre touche à sa fin, avec des résultats finalement plus favorables que prévu. Les prévisions des entreprises pour les trimestres à venir peuvent être qualifiées dans l’ensemble de « prudemment optimistes », à condition que la situation géopolitique ne déraille pas.

Pourtant, le commerce de détail américain nous a offert quelques surprises avec Home Depot, Kohl’s et Macy’s qui ont affiché des résultats étonnamment décevants, alors que Lowe’s et surtout Target ont surpris à la hausse. Le positionnement et la stratégie de marché continuent de constituer les clés du secteur du détail, créant un monde de différence en termes de résultats. Entre-temps en Europe, le géant du luxe LVMH aurait posé les yeux sur Tiffany dans le but de poursuivre l’élargissement de son champ d’activités déjà impressionnant dans le domaine du luxe mondial.

Paul van Doorn
Investment Communications
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.