1 min

Update actions : Les investisseurs doivent rester attentifs

Le mois d’avril s’est terminé sur une note négative après des résultats de premier trimestre mitigés de la part des géants technologiques comme Amazon, ce qui a entraîné une vente massive. Cette semaine, les marchés se sont concentrés sur les décisions et la communication de la Fed.

En résumé

  • Des marchés nerveux et un sentiment relativement négatif
  • Les entreprises ont publié des résultats dépassant les attentes
  • La prudence reste dès lors de mise
Update actions : Les investisseurs doivent rester attentifs
Update actions : Les investisseurs doivent rester attentifs

La hausse de taux importante de 50 points de base et le projet de réduction du bilan proposé par la Fed ont dans un premier temps été accueillis avec un certain soulagement : les investisseurs craignaient une augmentation des taux encore plus importante.

Des marchés nerveux et un sentiment relativement négatif

Actuellement, l’évolution constante de nombreux facteurs maintient les investisseurs en alerte. Cette situation se traduit par des marchés nerveux et un sentiment relativement négatif. En fin de compte, les marchés sont confrontés à une hausse des taux d’intérêt et à un resserrement monétaire qui jouent en défaveur des valorisations, à des pressions inflationnistes susceptibles de grignoter les marges bénéficiaires, à des confinements en Chine qui continuent de créer des perturbations de la chaîne d’approvisionnement et, pour couronner le tout, à une guerre en Ukraine qui pourrait provoquer un bouleversement énorme de l’approvisionnement d’énergie en Europe.

Dans l’ensemble, cette tendance engendrera un ralentissement général de la croissance de l’économie et des bénéfices. La question clé pour les investisseurs est de savoir à quelle vitesse et avec quelle ampleur ce ralentissement aura lieu, et dans quelle mesure celui-ci a déjà été pris en compte par les marchés. Les investisseurs pessimistes craignent l’arrivée d’une récession dans un avenir proche, alors que les plus optimistes cherchent déjà des points d’entrée intéressants.

Les entreprises ont publié des résultats dépassant les attentes

En analysant la saison des résultats du premier trimestre, l’élément le plus important à retenir est que dans l’ensemble, les entreprises ont publié des résultats dépassant les attentes. Cette fois-ci, l'accent a été mis du côté des ventes plutôt que du côté des bénéfices. Dans certains sous-secteurs spécifiques, certains signes de pression sur les marges commencent à se manifester à cause de la hausse du prix des intrants. En termes de révision des bénéfices pour les trimestres à venir, la situation n’est pas non plus tellement dramatique, puisque la majorité des entreprises maintiennent (ou revoient même à la hausse) leurs prévisions pour l’année complète.

La prudence reste dès lors de mise

Certains points négatifs viennent toutefois entacher ce bilan positif et poussent les investisseurs à se demander quelles seront les prévisions pour l’année suivante. En raison de l’intensité et de l’impact potentiellement considérable de l’évolution des facteurs précités, il est aujourd’hui extrêmement compliqué de faire ce type de prévisions sur le long terme. La prudence reste dès lors de mise, sans toutefois ignorer les potentielles opportunités.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Investment Officer
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.