1 min

Update actions : La volatilité se maintient

Cette semaine, les marchés des actions internationaux ont essayé d’ignorer les inquiétudes relatives au variant Omicron du covid-19 et à l’attitude belliciste du président de la Réserve fédérale Jerome Powell. Les actions aux États-Unis et en Europe ont une nouvelle fois surperformé les marchés émergents, élargissant encore plus l’écart de performances en 2021, qui a atteint un nouveau sommet.

En résumé

  • Les inquiétudes concernant le marché immobilier chinois et la pression exercée par le gouvernement sur les entreprises technologiques chinoises ont un impact négatif sur les actions chinoises locales
  • Les actions du secteur des voyages et des loisirs restent volatiles en raison des préoccupations sanitaires négatives liées à la variante omikron
  • D'autres secteurs cycliques jouent également un rôle important dans la reprise du marché boursier
  • Reprise des marchés américains
Update actions : La volatilité se maintient
Update actions : La volatilité se maintient

Sur les marchés émergents, la banque centrale chinoise a adopté une réduction du taux de réserve de trésorerie obligatoire pour les banques chinoises afin d’essayer de stimuler la croissance économique. Mais la réaction des marchés des actions a été décevante par rapport au rebond constaté sur les marchés développés. Les inquiétudes permanentes relatives à l’immobilier chinois et à la pression juridique persistante exercée sur les entreprises technologiques chinoises pèsent sur les actions chinoises locales.

Les actions liées aux voyages et aux loisirs sont restées volatiles dans un contexte de rapports défavorables sur les risques de santé du variant Omicron. L’anticipation d’une reprise totale des activités de voyage au cours de l’été 2022 a été mise à mal par les avertissements signalant que les taux d’infection sont en train de freiner les réservations pour la saison de vacances hivernales à venir. Néanmoins, l’optimisme a été de mise cette semaine, et les actions liées aux voyages ont profité d’un solide rebond par rapport aux niveaux planchers qu’elles ont atteints à la fin du mois de novembre.

En Europe, hormis le secteur des voyages et des loisirs, d’autres secteurs cycliques ont également joué un rôle essentiel dans la reprise des marchés des actions cette semaine. Malgré le risque lié à des pénuries de composants et à la hausse des prix des intrants, les entreprises d’ingénierie électrique comme Schneider Electric et Legrand se sont rapidement remises de la chute du marché de la fin du mois de novembre. La perspective d’une croissance économique exceptionnelle et l’intérêt accru pour la consommation d’énergie durable créent un environnement favorable pour ces deux actions, qui ont atteint cette semaine leur niveau le plus élevé de l’année.

De l’autre côté de l’Atlantique, les actions technologiques ont été les principaux acteurs des quelques jours de solide rebond des marchés des actions américains. Après qu’Apple a récemment annoncé une baisse de la production de ses iPhone 13 en raison des pénuries d’approvisionnement internationales, les rapports indiquant que l’entreprise essaiera d’accélérer sa production d’iPhone malgré les perturbations de la chaîne d’approvisionnement ont permis d’améliorer le sentiment du secteur. Les entreprises d’approvisionnement telles que Qualcomm et ST Microelectronics ont vécu quelques jours de forte volatilité à la suite de l’annonce des problèmes de production d’Apple.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Investment Officer
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.