1 min

Update actions : La Fed et Omicron, une combinaison létale ?

La volatilité sur les marchés financiers est de retour depuis que la nouvelle concernant le nouveau variant Omicron du Covid-19 a fait trembler les marchés. L’incertitude et le manque de clarté à propos des risques liés à ce nouveau variant ont notamment été à l’origine de l’aversion au risque affichée par les investisseurs. Tant que ces enjeux resteront incertains, la volatilité du marché restera plus que probablement élevée.

En résumé

  • Les investisseurs prennent des mesures pour réduire les risques
  • Jerome Powell, président de la Fed : la variante Omikron pourrait exacerber les perturbations de la chaîne d'approvisionnement
  • Deux questions essentielles : l'omikron provoque-t-il une maladie plus grave et réduit-il l'efficacité des vaccins ?
Update actions : La Fed et Omicron, une combinaison létale ?
Update actions : La Fed et Omicron, une combinaison létale ?

La propagation du nouveau variant du Covid-19 dans le monde a été confirmée le jour du Black Friday (26 novembre). Les jours qui ont suivi cette annonce, le variant a été détecté dans plusieurs pays. Étant donné que le variant Omicron semble être plus contagieux, les signaux d’alerte ont une nouvelle fois été déclenchés. Les investisseurs ont pris des mesures pour limiter le risque en raison de l’incertitude relative aux conséquences pour l’économie, les entreprises et les consommateurs.

Lors de son élocution devant le Sénat américain mardi, le président de la Fed Jerome Powell a souligné que le variant Omicron pourrait renforcer les perturbations de la chaîne d’approvisionnement qui ont mené à une forte hausse de l’inflation. Il a également déclaré qu’il serait préférable d’arrêter de parler du caractère « temporaire » de l’inflation élevée et que la Fed dispose des moyens nécessaires pour intervenir en cas de besoin, si l’inflation se maintenait à un niveau élevé pendant une période prolongée. Il a toutefois ajouté qu’il s’attend toujours à ce que l’inflation affiche une baisse. L’élément qui a exercé le plus d’influence sur les marchés a été son annonce que la Fed pourrait mettre un terme au programme d’achats d’actifs quelques mois plus tôt que prévu.

Nous estimons que la volatilité du marché se maintiendra tant que les investisseurs n’auront pas trouvé la réponse à ces deux questions : Est-ce que le variant Omicron, en plus d’être plus contagieux, provoque également une forme plus sévère de la maladie ? Est-ce que le variant réduit l’efficacité du vaccin ? Si les deux réponses sont Non, alors la réduction des achats d’actifs de la Fed reviendra probablement sur le devant de la scène. Si les réponses sont Oui, le risque de détérioration subsistera probablement pendant un bon moment, étant donné que les investisseurs anticiperont un ralentissement économique pendant l’hiver.

Lors des derniers jours de la saison des résultats du troisième trimestre, les entreprises technologiques américaines Salesforce et Veeva ont présenté leurs bénéfices et leurs prévisions. Les deux entreprises ont légèrement déçu avec leurs prévisions, même si leur croissance de longue durée reste solide.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Investment Officer
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.