2 min

Update Actions – des bonbons ou un sort pour la saison des résultats

Avec un peu d’imagination, le célèbre principe d’Halloween « des bonbons ou un sort » pourrait également s’appliquer aux bénéfices des entreprises. Lorsqu’une entreprise affiche une performance exceptionnelle ou solide, les actionnaires reçoivent des « bonbons ».
Update Actions – des bonbons ou un sort pour la saison des résultats
Update Actions – des bonbons ou un sort pour la saison des résultats

Mais si elle ne parvient pas à répondre aux attentes, elle reçoit un « sort ». Cette semaine, de nombreuses entreprises ont publié leurs résultats trimestriels, qui ont été accueillis par une série de réactions sur le marché. En moyenne, les marchés ont relativement bien tenu le coup et ont atteint de nouveaux plafonds au cours de la semaine.

En effet, le S&P 500 a enregistré un nouveau plafond historique cette semaine, alors que l’indice européen plus large a établi un nouveau record de l’année. L’indice MSCI World a également atteint son niveau le plus élevé de l’année et n’est plus qu’à quelques points de son sommet historique. Les solides résultats d’entreprise ont probablement constitué le facteur principal de cette tendance, même s’ils ont été aidés par l’accumulation de mesures adoptées par les banques centrales et par la nouvelle baisse des taux d’intérêt de la Fed décidée mercredi.

Parmi les quatre entreprises en lice dans la course pour atteindre en premier une capitalisation boursière d’un billion de dollars, Microsoft et Amazon avaient déjà publié leurs résultats la semaine dernière. C’était au tour d’Alphabet et d’Apple cette semaine, et Alphabet, la société mère de Google a lancé le coup d’envoi lundi. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre d’Alphabet a dépassé les estimations du consensus, même si la poursuite des investissements, surtout pour les services cloud, a pesé sur les bénéfices. Les investisseurs n’ont pas vraiment reçu de « bonbons », mais Alphabet n’a pas reçu de « sort » non plus.

Mercredi, Apple a affiché une forte croissance du chiffre d’affaires pour ses segments des Services et des Wearables, alors que le chiffre d’affaires de l’iPhone a chuté. Le rythme du déclin des ventes d’iPhone a toutefois ralenti, et Apple est confiant par rapport au dernier trimestre de cette année, qui revêt une importance capitale pour l’entreprise. De chouettes « bonbons » pour les investisseurs dans ce cas.

Enfin, Beyond Meat a réellement reçu un « sort ». L’entreprise a enregistré des résultats bien meilleurs que prévu et a même relevé ses prévisions de chiffre d’affaires pour l’année entière. Mais les investisseurs semblent effrayés par le fait que la période de blocage de l’offre publique initiale (IPO - initial public offering) s’est terminée cette semaine, ce qui a provoqué une chute vertigineuse du cours de l’action.

Dans l’ensemble, les marchés semblent encore afficher une certaine résilience par rapport à la détérioration des données macroéconomiques et à la baisse de la croissance des bénéfices. Peut-être que la dissipation des incertitudes liées au différend commercial entre les États-Unis et la Chine, le Brexit et la poursuite de l’adoption de mesures de soutien par les banques centrales constituent les facteurs permettant aux marchés des actions de se maintenir aux niveaux actuels. Il reste toutefois à voir dans quelle direction le marché s’orientera vers la fin de l’année, et nous affichons dès lors une certaine prudence pour le moment à l’égard des actions.

Joost Olde Riekerink
Investment Communications
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.