1 min

Update actions : de bonnes performances, avec quelques signaux d’alerte

Les marchés d’actions étaient à la hausse cette semaine. Les marchés émergents se sont quelque peu remis de la baisse des dernières semaines, et les actions européennes et japonaises ont repris du poil de la bête, tout comme les actions nord-américaines.

En résumé

  • Les marchés boursiers se redressent après avoir chuté ces dernières semaines
  • Les entreprises dépassent les attentes
  • Les entreprises sont mises en garde contre un excès d'optimisme
Update actions : de bonnes performances, avec quelques signaux d’alerte
Update actions : de bonnes performances, avec quelques signaux d’alerte

Les actions américaines ont connu un trou d’air mercredi, après que le nombre annoncé d’emplois dans le secteur privé en juillet ne se soit avéré n’être que la moitié de ce qui était prévu. Le vice-président de la Réserve fédérale américaine, Richard Clarida, a déclaré qu’il s’attend à ce que « les conditions nécessaires pour relever la fourchette cible du taux des fonds fédéraux seront réunies d’ici la fin de l’année 2022 », ce qui pourrait entraîner une hausse des taux d’intérêt en 2023.

De nombreuses entreprises ont publié leurs résultats la semaine dernière, et la plupart ont obtenu de meilleurs résultats qu’elles ne le prévoyaient. Certaines entreprises ont annoncé des plans de rachat d’actions. Dans le secteur bancaire, la Société Générale a annoncé qu’elle maintenait le cap de son plan actuel ; et Standard Chartered a annoncé le lancement d’un plan de rachat d’actions. La compagnie pétrolière BP a annoncé qu’elle intensifierait son plan de rachat d’actions, tout comme la société chinoise de technologie Alibaba, même si ses revenus se sont avérés inférieurs aux attentes.

En revanche, certaines entreprises ont mis en garde contre un excès d’optimisme, malgré leurs bons résultats. Dans l’industrie automobile, par exemple, BMW a enregistré de solides bénéfices, mais a alerté au sujet du risque de pénurie de puces. De même, la société Continental a averti que les pénuries de puces auraient des répercussions sur l’ensemble de l’industrie automobile, en plus d’évoquer la hausse des prix des matières premières. Le fabricant d’ingrédients DSM a obtenu des résultats meilleurs que prévu et a revu ses attentes à la hausse ; mais la société a également averti qu’elle n’est pas à l’abri de la hausse des prix ni de l’offre limitée de matières premières. Le producteur de semi-conducteurs Infineon a déclaré que la croissance des ventes serait ralentie en raison des fermetures dues aux tempêtes aux États-Unis.

Erik Joly
Erik Joly
Chief Economist / Country Director Investment Advisory
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.