4 min

Un ex-Investment Banker devient entrepreneur durable dans le café

Jan De Roeck, autrefois Investment Banker chez ABN AMRO, est devenu en 2012 CEO de l’entreprise familiale Vascobelo, fondée plus de 20 ans auparavant par son frère Marc. Un vent nouveau, mais aussi un nouveau cap. Le café n’est pas simplement une boisson ; c’est un produit raffiné avec lequel on souhaite la bienvenue à ses amis, ses collègues ou ses clients. C'est un produit qui rassemble. Nous sommes curieux d’en savoir plus... Jan nous raconte son histoire.

En résumé

  • Anvers, premier port au monde pour le café
  • Pleins feux sur la qualité belge
  • Durabilité et commerce équitable
Un ex-Investment Banker devient entrepreneur durable dans le café
Un ex-Investment Banker devient entrepreneur durable dans le café

Anvers, premier port au monde pour le café

Peu de gens le savent, mais Anvers est le plus important port au monde pour le café. Le stock de café qui s’y trouve est cinq fois plus volumineux que tous les stocks de café italiens confondus. La Belgique est le véritable pays du café. Nous affichons le plus grand nombre d’usines de torréfaction (pas moins de 300 !) par habitant. Notre climat n’est peut-être pas toujours à notre goût, mais il est idéal pour la conservation des grains de café ; ni trop chaud, ni trop froid, ni trop sec, ni trop humide. Bien entendu, nos relations historiques avec l’Afrique y sont pour beaucoup ; le café se cultive en effet dans les régions proches de l’équateur. Mais les possibilités du port d’Anvers jouent aussi un rôle.

Élevé avec du bon café

Un ami de mon père avait une petite unité de torréfaction privée. Il torréfiait le café ‘for friends and family’. Et nous avions le bonheur d’en faire partie. L’intérêt de notre famille pour le café a donc toujours été supérieur à la moyenne. Je ne pense pas que ma mère ait jamais acheté du café dans le commerce. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai bu du café de grande qualité. Un pur régal pour les papilles, comme je l’ai réalisé plus tard.

Du monde financier à l’entrepreneuriat local

Après huit ans chez ABN AMRO, j’ai été pendant plus de cinq ans CEO et EVP de Markit à Londres (désormais IHS Markit), une entreprise qui propose des services de technologie liés aux data dans le monde financier. C’était la belle époque. Mais j’étais presque toujours à l’étranger, je prenais 220 fois l’avion par an et je ne voyais pratiquement pas ma famille. Comme à ce moment-là (en 2012) mon frère ramait un peu avec Vascobelo, la décision fut vite prise : j’allais revenir à Anvers et, ensemble, nous allions donner une nouvelle impulsion à l’entreprise familiale.

Vascobelo : pleins feux sur la qualité belge

Ensemble, nous avons investi beaucoup de temps et d’énergie dans la définition de notre mission et de notre vision. Qui sommes-nous ? Que voulons-nous ? La qualité belge est l’ADN de Vascobelo. Nous voulons que le café belge devienne un concept aussi important que la bière et le chocolat. C’est possible si l’on est en permanence ouvert à l’amélioration et à l’évolution, tout en conservant l’authenticité. Nous voulons être les meilleurs dans tout ce que nous entreprenons. Nous visons l’or olympique. Pour notre café, pour nos brasseries, pour notre hospitalité. Nous voulons pouvoir être fiers de ce que nous faisons. Entre-temps, nous occupons les places 1 et 2 dans le top 10 des meilleurs cafés au monde, nous avons 25 V-bars (bars Vascobelo) aux Pays-Bas, dont 10 à Amsterdam, nous avons un établissement à Barcelone et nous explorons le marché américain.

Vascobelo

Durabilité et commerce équitable

Nous sommes très ambitieux. Vascobelo est une entreprise belge mais de renommée internationale. Et pourtant, nous ne voulons pas être les plus grands. Nous voulons être les plus beaux et les meilleurs dans notre secteur. La durabilité fait inévitablement partie de cette vision. Une bonne qualité exige du temps. Nos caféiculteurs cueillent les grains quand ils sont mûrs, et tous ne le sont pas en même temps. Ils visitent la plantation tous les vingt jours afin de cueillir les grains mûrs. Cette méthode demande des efforts supplémentaires, mais c’est ainsi qu’on obtient une meilleure qualité. Nous rémunérons bien entendu nos producteurs à un prix équitable, avec grand plaisir.

Tous propriétaires

La durabilité réside dans la façon dont on dirige son entreprise : dans la manière dont on gère les partenariats, dans les relations à long terme avec les fournisseurs, dans les situations gagnant-gagnant avec les actionnaires, etc. Mais aussi dans la façon dont on traite ses collaborateurs. À partir d’un an de service, les collaborateurs de Vascobelo deviennent copropriétaires. Je suis convaincu que cela a une grande influence sur notre réussite. Tout le monde est motivé et impliqué ; il y a peu de rotation de personnel. Nous construisons quelque chose ensemble et nous en récoltons les fruits ensemble.

Vivre durablement, c’est participer à la société

Vascobelo défend plusieurs bonnes causes. Nous le faisons avec plaisir. Nous formons des réfugiés et des personnes handicapées au métier de barista (celui qui prépare les espressos et autres spécialités à base de café) et nous organisons chaque année un dîner au profit du KOCA (un groupe d’écoles pour sourds et malentendants). Nous apportons ainsi une contribution positive à la société. Personnellement, j’en retire beaucoup de satisfaction. Nous avons d’ailleurs remarqué que cet engagement social est bénéfique pour nos affaires. Les clients apprécient que nous fassions quelque chose pour la société. Mieux encore : c’est pour eux une raison supplémentaire d’acheter chez nous.

Conseils pour les jeunes entrepreneurs

Pour terminer, nous avons demandé à Jan quels sont ses conseils personnels pour les jeunes entrepreneurs et les start-ups. Voici sa réponse :

  • Collaborez, c’est votre plus grande force.
  • Rassemblez une équipe, respectez-vous mutuellement et coupez le gâteau en parts égales.
  • Définissez vos objectifs ensemble et mettez votre âme sur la table.

En savoir plus sur Vascobelo ? Surfez sur Vascobelo.be. Vous y trouverez aussi les adresses des brasseries et la boutique en ligne.

Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.