1 min

Résultats financiers T3 2019

ABN AMRO publie un bénéfice net à 558 millions d'euros au T3 2019, reflétant ainsi une solide performance opérationnelle et des dépréciations modérées, compensées par des autres produits peu élevés (y compris les gains sur capital-investissement).

En résumé"

  • Un fort produit net d'intérêt, à 1 628 millions d'euros, malgré un environnement de faibles taux
  • Un plan détaillé pour consolider les fondements de notre détection du crime financier (DFC en acronyme anglais) et remédier aux lacunes ; des mesures supplémentaires sont nécessaires pour garantir une conformité totale
  • Une maîtrise continue des charges, compensée par l'augmentation des coûts de DFC et des provisions pour mesures correctives
  • Au T3, le coefficient d'exploitation à 59,4 %, et le rendement sur capitaux propres à 11,0 %
  • Une forte position de capital avec le ratio CET1 à 18,2 %
  • L'engagement à ne pas porter en compte des taux d'intérêt négatifs en compte aux dépôts du public inférieurs à 100 000 euros, préservant ainsi 95 % environ de notre clientèle
Résultats financiers T3 2019
Résultats financiers T3 2019

Kees van Dijkhuizen, CEO, commente :

« Le troisième trimestre a présenté une image mitigée. Nous sommes restés concentrés sur la réalisation de notre stratégie et nous avons continué à dégager de bons résultats financiers, avec notre rendement sur capitaux propres à 11,0 %. En même temps, le secteur bancaire fait face à des défis majeurs, et parmi eux, la faiblesse persistante des taux d'intérêt.

Fin septembre, le ministère public néerlandais nous a informés qu'ABN AMRO Bank N.V. faisait l'objet d'investigations fondées sur la loi néerlandaise de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Nous ne savons pas encore quand ces investigations seront terminées, ni quels seront ses résultats ; ABN AMRO y prête son entier concours. Nous avons détaillé notre plan en vue de renforcer les fondements de notre DFC et de remédier aux lacunes, et nous l'avons référencé aux meilleures pratiques, grâce à un examen exhaustif effectué par un expert indépendant. Nous vous fournirons de plus amples détails sur ce plan au T4.

Nous avons élargi notre part sur le marché des prêts immobiliers, passant de 17 % au T2 2019 à 22 % au T3 2019, grâce à des nouveaux produits, comme une solution permettant aux seniors de tirer des liquidités de leur logement en propriété, et les prêts à taux fixé sur 30 ans faisant partie de la plateforme suivant le modèle «octroi puis cession» (originate-to-distribute).

Le bénéfice net se monte à 558 millions d'euros au T3 2019, reflétant ainsi une solide performance opérationnelle et des dépréciations modérées, compensées par des autres produits peu élevés (y compris les gains sur capital-investissement). Le coefficient d'exploitation s'est établi à 59,4 %. Notre position de capital reste forte, avec le ratio CET1 à 18,2 %, et nous sommes en bonne position pour gérer le passage dans la revue ciblée des modèles internes (TRIM) et vers la norme Bâle IV.

L'environnement de taux d'intérêt reste difficile. Si le niveau des taux reste faible, nous aurons besoin d'un délai supplémentaire pour atteindre notre cible de coefficient d'exploitation fixée entre 56 % et 58 %. Nous portons déjà des taux d'intérêt négatifs à notre clientèle CIB, et aux plus gros comptes chez Commercial Banking et Private Banking. Nous avons décidé de ne pas le faire pour les dépôts du public inférieurs à 100 000 euros. Cet engagement signifie que 95 % de notre clientèle, qui représente 40 % des dépôts confiés, seront préservés des taux négatifs. »



Jarco de Swart
Jarco de Swart
ABN AMRO Press Office
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.