2 min

Le coronavirus stimule les initiatives sociales créatives

Les mesures restrictives entourant la crise du coronavirus présentent de nombreux défis pour les indépendants et les entreprises. Pour tenter de minimiser les dégâts, de nombreux entrepreneurs cherchent des solutions pour continuer à fonctionner. Il y a aussi beaucoup de potentiel dans cette créativité. Car si la crise du coronavirus fait rage, de plus en plus d'initiatives sociales trouvent leur chemin vers ceux qui en ont le plus besoin.

En résumé

  • Les indépendants font des efforts supplémentaires pendant la crise de Corona
  • Excédents alimentaires chez les agriculteurs et pénuries alimentaires chez les groupes vulnérables
Le coronavirus stimule les initiatives sociales créatives
Le coronavirus stimule les initiatives sociales créatives

Bien que de nos jours les entrepreneurs soient mis au défi de continuer à fonctionner malgré les mesures, beaucoup d'entre eux trouvent également l'espace nécessaire pour mettre en place des initiatives sociales. Si la crise du coronavirus touche tout le monde, il existe également un besoin croissant de soutien supplémentaire pour les groupes les plus vulnérables. Il est donc admirable de constater que de plus en plus d'entrepreneurs travaillent sur des projets sociaux. Toutes les initiatives qui naissent dans ce cadre difficile montrent le courage, l’intérêt social et un haut degré de créativité. Une créativité qui aidera encore de plus nombreux entrepreneurs une fois la crise passée.

L'impact du coronavirus sur notre alimentation

L'une de ces initiatives a été mise en place par enVie, partenaire de l'entreprise sociale Robin Food. Celle-ci a identifié dans les conséquences de la crise du coronavirus la recette idéale pour aider à la fois les producteurs et les consommateurs.

"La crise actuelle de COVID-19 a rendu encore plus difficile la vie de nombreuses personnes vulnérables pour trouver de la nourriture", déclare Naomi Smith d'enVie. "De nombreux restaurants sociaux sont fermés. Les stocks de nourriture dans les banques alimentaires, les épiceries sociales et autres ont diminué de façon spectaculaire. Beaucoup de gens n'ont pas ou peu de moyens pour nourrir leur famille. En conséquence, les associations d'aide alimentaire connaissent une forte augmentation de la demande de soutien".

"En attendant, les agriculteurs belges éprouvent de plus en plus de difficulté à gagner leur vie. En raison de la baisse des ventes dans les secteurs de la restauration et de l'exportation, ils sont confrontés à un important excédent de légumes. Ainsi, là où il y a une demande pour plus de nourriture, les agriculteurs sont en excédent. Avec Robin Food, nous voulons rapprocher l'offre et la demande, afin de réduire le gaspillage alimentaire et de fournir une aide là où elle est vraiment nécessaire".

20 000 litres de soupe

En tant qu'entreprise sociale, enVie participe au Impact Programme 2020 d'Ashoka, Accenture et ABN AMRO. L'un de leurs objectifs est de réduire le gaspillage alimentaire en fabriquant une soupe 100 % naturelle à partir de légumes excédentaires. C'est avec cette passion qu'ils contribuent à l'initiative sociale "20 000 litres de soupe".

"Avec Robin Food, nous nous associons à quatre autres partenaires pour apporter de la soupe aux familles les plus vulnérables. Le concept est simple : enVie transforme les excédents de légumes en soupe fraîche. Si un particulier achète 1 litre de soupe - au prix de production - nous en faisons don aux banques alimentaires et aux épiceries sociales pour qu'elle parvienne aux familles les plus vulnérables. Notre objectif est de produire et d'offrir 20 000 litres de soupe".

Le concept est aussi accessible qu'il est efficace. La soupe est proposée à la vente à 2,65 euros le litre, soit un prix identique au coût de production. 12 500 litres de soupe ont déjà été vendus et donnés. Un bon exemple d'une entreprise qui, en temps de crise, n'est pas seulement limitée par des contraintes, mais fait également place à des opportunités.

Aiderez-vous à atteindre l'objectif ?

Aidez enVie et Robin Food à atteindre leur objectif de 20 000 litres et commandez ici votre soupe au coût de production. De cette manière, vous contribuez à réduire le gaspillage de nourriture et en même temps vous faites don de soupe à ceux qui en ont vraiment besoin.

Véronique Smet
Véronique Smet
Head of Marketing & Communications
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.