5 min

Obligations - mise à jour : des marchés obligataires stables

Le taux d’intérêt à dix ans sur les Bunds allemands a évolué de façon stable la semaine dernière, et se situe toujours autour des 50 points de base. Cela semble surtout avoir mis fin à la tendance baissière qui s’était formée depuis la mi-février.
Obligations  - mise à jour : des marchés obligataires stables
Obligations  - mise à jour : des marchés obligataires stables

Le taux d’intérêt à dix ans sur les Bunds allemands a évolué de façon stable la semaine dernière, et se situe toujours autour des 50 points de base. Cela semble surtout avoir mis fin à la tendance baissière qui s’était formée depuis la mi-février, sous l’influence des craintes d’une escalade de la guerre commerciale et d’une aversion au risque plus prononcée. Les risques politiques ne sont pas encore complètement écartés, mais l’attention des médias est passée de la politique commerciale à la possibilité d’une nouvelle escalade militaire en Syrie. Après un tweet menaçant du président américain Trump à la Russie, un porte-parole de la Maison-Blanche a tenté de calmer les esprits en soulignant qu’aucune décision définitive n’avait encore été prise quant à une éventuelle mesure de rétorsion. Si les risques politiques diminuent, un nouveau rallye des Bunds (avec un taux d’intérêt bien en dessous des 50 points de base) devient improbable.

La politique monétaire pourrait relancer les rendements obligataires. Le procès-verbal de la réunion de politique monétaire américaine de mars a été publié mercredi dernier. Il en ressort que les décideurs de la banque centrale américaine, la Fed, se basent toujours sur un scénario de croissance positive, et donc sur la nécessité de nouveaux relèvements du taux d’intérêt officiel. Normalement, cela se reflète dans le segment à court terme de la courbe de rendement. Tous les membres du comité de politique monétaire partent du principe d’une inflation accrue. L’augmentation récente du prix du pétrole peut conforter ce point de vue. Dans l’attente de l’annonce des tendances, les marchés sont demeurés calmes au cours de la semaine écoulée. Les primes de risque sur les obligations des pays à la périphérie de l’Europe, les obligations d’entreprise, les obligations des marchés émergents et les obligations à haut rendement sont restées relativement stables.

Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.